Du sang sur les Idées - Manifeste de la philosophie expérimentale

Du Sang sur les idées. Ce titre choc est venu à l’auteur après la découverte d’un lien entre les grandes catastrophes humaines du XXe siècle – plus de 160 millions de morts – et les idées de deux philosophes, Marx et Nietzsche. Le paroxysme du livre est la proposition d’une instruction judiciaire contre ces deux auteurs pour incitation à des crimes contre l’humanité.

Pour autant, d’autres idées essaient, depuis l’antiquité, de se former à partir d’une méthode qui s’est beaucoup développée dans la science, mais peu en philosophie : le contrôle par l’expérience. L’expérience permet de trancher entre le vrai et le faux, mais aussi – le livre le montre – entre le moral et l’immoral, entre le juste et le crime. Les idées des Lumières ont été créées – précisément – avec la méthode expérimentale. Elles ont construit le monde contemporain parce qu’elles étaient justes, intellectuellement et moralement.

« Le monde, a écrit Diderot, est une balle abandonnée à la raquette des philosophes ». Ils peuvent l’envoyer en enfer. Plus jamais ça : il ne peut plus y avoir de sang sur les idées. Ce livre lance un appel vibrant aux méthodes de la raison en philosophie et en politique : au principe d’expérience.

 

Universitaire scientifique, PAUL TROUILLAS s’est fait connaître comme spécialiste de la psychologie collective des Français dans Le complexe de Marianne et De la démocratie sociale en France. Son déchiffrement de la figure de Marianne – un programme politique commun secret – reçut le soutien de Claude Lévi-Strauss. En philosophie, Paul Trouillas a publié L’auto-interruption consciente et volontaire de la vie et surtout Séparation et civilisation (2010), qui a proposé un nouveau modèle de la genèse des libertés humaines. L’auteur a eu des responsabilités politiques.
 

Nom de l'auteur: 
TROUILLAS
Paul
Lauréat 59
Thématiques: 
Editeur: 
Hermann
Collection: 
Hors collection
ISBN-10: 
978 2 7056 9438 8
Prix (hors frais de port): 
35 €TTC (frais de port offerts)
Année de publication: 
2017